Nordheim 67520

Nordheim mairie
15/01/2015

Mairie
8, place de la Mairie
67520 Nordheim
Téléphone : 03 88 87 51 26

 

Présentation

Ce qui frappe quand on vient à Nordheim, c’est qu’on devine notre petit village avant de le voir paresseusement blotti le long d’une des premières collines sous-vosgiennes qui vient rompre la monotonie de la plaine environnante.

Idéalement situé, abrité des vents, inondé de soleil. Nordheim constitue un endroit très recherché pour ceux qui en apprécient la beauté et le calme du site.

Du haut du Stephansberg (376 m) une vue panoramique d’une exceptionnelle beauté récompense les promeneurs qui viennent toujours plus nombreux sillonner un endroit qui a su sauvegarder un charme lié à l’aspect sauvage de la contrée.
      
A une époque où l’immense majorité des gens redécouvre le tourisme vert, les joies des choses simples et le goût de l’authentique, nous sommes convaincus que notre village peut offir à tous ceux qui le souhaitent une plus grande proximité de la nature.

 

Un peu d'histoire

Dès l’âge du néolithique, Nordheim et ses environs étaient occupés par les hommes. De nombreux vestiges l’attestent.

A l’époque romaine, il semblerait que Nordheim ait permis aux légions romaines de rallier Saverne en évitant le horst du Kronthal après avoir emprunté l’actuelle « rue des Pierres ».

Nordheim existe vraiment à partir du haut Moyen Age. Son destin est lié à celui de Kirchheim et de Marlenheim où résidaient les rois mérovingiens. C’est vraisemblablement au Moyen Age queNordheim est devenu un village fortifié flanqué de quatre portes dont il subsiste quelques vestiges.

Une des premières mentions de notre commune est faite en 1276, date à laquelle  on apprend que Rodolphe de Habsbourg fait don du village au seigneur de Geroldseck avant de passer aux mains de la puissante famille des Ochenstein.

Au 15ème siècle, le village est réparti entre plusieurs propriétaires dont de nombreux couvents et abbayes, et fini par devenir la propriété exclusive de la ville de Strasbourg et ce, jusqu’à la Révolution.

A l’instar de nombreux autres villages, Nordheim a subi les vicissitudes et les malheurs de la guerre. Celle des paysans  (Bundschuh) en 1525 dont l’un des meneurs était Peter de Nordheim. Celle de Trente ans (1618-1648) qui ruinera totalement le village.
En janvier 1632 les Lorrains incendient le village.

Nordheim devient paroisse autonome en 1747 après trois siècles de rattachement à la Paroisse de Fessenheim le Bas. D’où le lieu-dit « Kirchpfad ».

En 1835 on construit l’Eglise St Pierre et Paul. La population dépassait les 800 habitants.
Le 12 avril 1928, une tornade arrache le clocher de l’église. Ce dernier sera reconstruit nettement moins haut.

Une fois encore, la guerre va semer la souffrance et le deuil au village. Ainsi 29 hommes meurent entre 1914 et 1918 et 20 jeunes seront tués ou portés disparus de l’exode rural, la population tombe à 500 habitants pour remonter à 780 grâce à la création de plusieurs lotissements communaux.

Nordheim est entré dans le 3ème millénaire avec optimisme et confiance. Le village poursuivra son développement et sa modernisation tout en présentant les valeurs fondamentales que constituent la vie associative, l’esprit villageois et la ruralité.

(Photos et texte transmis par la mairie - Mise en page par Alchimie Alsace)​

Plan de Nordheim

5 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Ajouter un commentaire